16Mai
Unsplash/Glen Carroe

Les associations de patients taclent le Pr Raoult

« Traitements plus ou moins saugrenus, ou même dangereux », « protocoles lancés hors des règles éthiques et légales », « résultats trop préliminaires », « recettes intuitives ou initiatives individuelles non validées », « polémiques absurdes et toxiques »… Quand les associations de patients prennent la parole sur les essais cliniques menés sur le Covid 19, c’est pour se
11Mai
CDC virus Covid 19

Pourquoi le secret medical sera (finalement) preservé !

C’est une vraie bonne nouvelle. Contrairement à ce qu’on a pu craindre un moment, le secret médical restera préservé dans le cadre de la lutte contre le Covid 19. Mais jusqu’à ce week-end, la partie n’était pas gagnée… Rappel des faits. Pour ceux (les malheureux) qui n’auraient pas lu mon

SOCIÉTÉ CONSEIL AU SERVICE DE LA SANTÉ ET DE SES ACTEURS

L’approche de Recto Verso s’articule autour de trois notions fondamentales : le sens, l’identité, l’autonomie. Trois notions fondées sur la conviction que seule une démarche « sur mesure » peut répondre aux attentes spécifiques d’un client.

Communication, conseil, management. Trois activités différentes, mais nourries par une même approche et une même conviction : accorder autant d’importance au «sujet» (la personne) qu’à «l’objet» (la demande exprimée) ; privilégier des recommandations concrètes, réalisables et régulièrement réexaminées en fonction de la réalité du terrain.

VINCENT OLIVIER

Ancien journaliste spécialisé dans la santé (L’Express, le Parisien…), j’ai créé Recto Verso, une société de conseil en communication, stratégie, et management. Avec, toujours, le même intérêt pour les questions de santé et les enjeux qu’elle comporte: économiques, sociologiques, organisationnels, éthiques et autres. Car pour moi, c’est ça la santé. Une thématique qui déborde du strict champ de la médecine, qui me scandalise parfois, m’enthousiasme souvent, me passionne toujours. C’est exactement pour ces mêmes raisons que je m’intéresse au monde du travail, à ses implications concrètes dans la vie quotidienne, à ses conséquences – bonnes ou mauvaises – sur notre santé physique et psychique. Parce que les rapports dans l’entreprise sont de plus en plus durs, chacun doit trouver la juste distance qui lui convient, entre implication et détachement. Parce qu’on passe au moins le tiers de notre existence à travailler, le boulot, c’est pas que du boulot !